Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteTémoignages, partage d’expérienceVous nous dites ... tous les témoignagesVous nous dites : Douleurs chroniques
Dernière mise à jour :
vendredi 16 juin 2017
Statistiques éditoriales :
486 Articles

Statistiques des visites :
1482630 
depuis 01 Octobre 2007


Informations

A lire :

L’excellente Intervention du GIN DEC a l’arrivée de la "Marche des oubliés".

- Pouvoir s’exprimer c’est exister !

Voir le Blog : http://unikom.blogs.apf.asso.fr.

 

Exprimez-vous

Vous nous dites... partage d’expériences.

et lisez les témoignages :

 

l’Accessibilité c’est aussi de pouvoir être compris dans les lieux publics :

JPG - 35.5 ko
 

Écoute Handicap Moteur :


Des difficultés à utiliser le téléphone ?

IMC - PSY est un service d’écoute et de soutien psychologique en ligne (tchat et mail), anonyme et gratuit.

www.imc.apf.asso.fr.

 

APF Ecoute Parents

Un numéro vert d’écoute et de soutien
Des personnes comme vous sont à votre écoute. Voir le lien

 

Douleurs chroniques, Marie-Line témoigne

Auteur : APF Ecoute Infos |  13034 visites | En ligne : 4 septembre 2007

Vous pouvez retrouver le questionnaire témoignage et y répondre si vous le souhaitez.

Vous souffrez de douleurs chroniques en lien avec votre handicap, merci de répondre à ces quelques questions :

Je me nomme Marie-Line et j’ai 40 ans.

  • Pouvez-vous nous décrire de quel type de douleur il s’agit ? (en lien avec les déformations orthopédiques des pieds, hanches ou dos ; la spasticité ; l’arthrose…etc.). Ce sont des douleurs au niveau des muscles des jambes qui restent sous tension constamment (spasticité - sans tremblement) et des douleurs articulaires avec arthrose au niveau des genoux et des cervicales, qui augmentent avec le temps.
  • Comment se manifestent- elles ? Ce sont des tensions en permanence au niveau des jambes, des douleurs articulaires, une névralgie au niveau du cou, des trapèzes et des épaules, ainsi que qu’une névralgie cervico-brachiale gauche. Depuis cette névralgie, je récupère moins vite et je ne peux pas répéter les gestes du quotidien trop souvent car cela devient vite douloureux.
  • Depuis combien de temps souffrez-vous ? Au niveau des jambes depuis toujours. Au niveau des cervicales depuis 10 ans, par intermittence. Et j’ai eu une névralgie cervico -brachiale gauche il y a 3 mois qui reste chronique : les crises risquent de revenir selon mon médecin. J’ai environ 10 crises fortes par an. J’ai aussi un terrain génétique : dans ma famille, on est nombreux à souffrir d’arthrose.
  • Comment vivez-vous avec ces douleurs ? Comment est votre moral ? Votre entourage (famille, soignants) est-il compréhensif ? Quelles en sont les conséquences sur votre vie quotidienne ? Je le vis avec difficulté au niveau physique. Au début, on se révolte mais on apprend à vivre avec car les crises deviennent pénibles si la douleur augmente. Quand je prends de grosses doses de médicaments, je me sens assommée, épuisée, je ne fais rien de la journée. C’est ce qui m’est arrivé quand j’ai eu la névralgie cervico-brachiale. Mon entourage est compréhensif. Seule je ne peux plus me déplacer à l’extérieur de chez moi qu’en fauteuil électrique car je ne peux plus me rouler ou je dois être accompagnée, ce qui limite mes déplacements. On ne peut pas aller partout en fauteuil électrique. Je dois aussi limiter les efforts sur mes bras et mes épaules car cela déclenche des douleurs très pénibles qui gênent mon autonomie (gestes quotidiens, transferts).
  • Qu’est-ce qui est le plus difficile à vivre selon vous ? Ce qui m’embête surtout c’est de demander plus d’aide au quotidien, de demander de l’aide aux autres. Alors que j’avais pris l’habitude d’être indépendante. Certains jours, je suis même en colère. Mais je me dis que je n’ai pas le choix.
  • Quelles solutions avez-vous trouvées pour vous soulager ? Une limitation des gestes qui risquent de me faire mal si je les répète trop. Le fauteuil électrique est indispensable. Je m’aménage des plages de repos plus fréquentes, je ne force pas, je m’installe confortablement, je lis. La chaleur m’aide aussi, me soulage. Par contre, le froid augmente mes douleurs et déclenche des tremblements spastiques.
  • Votre médecin vous a-t-il prescrit un traitement ? Lequel (comprimés, médecine douce, morphine, autre) ? Avez-vous des effets indésirables ? Mon médecin généraliste m’a prescrit des antidouleurs (Ibuprofene®, Diantalvic®, Myolastan®) et des séances d’ostéopathie à ma demande pour décoincer les nerfs ainsi qu’un traitement de fond pour l’arthrose qui limite les crises. J’ai bien sûr des effets indésirables : fatigue, vertiges, maux d’estomacs et un début d’accoutumance à certaines molécules. De plus, j’ai des effets indésirables qui m’empêchent de prendre des anti-inflammatoires et de la cortisone (intolérance, poids… etc.). Je refuse les infiltrations de cortisone et la morphine, je veux garder un protocole médicamenteux qui ne soit pas trop lourd au cas où cela s’aggrave. Mon médecin généraliste m’a conseillé de ralentir le rythme, de me reposer. J’ai une visite obligatoire chez lui tous les mois pour renouveler mes ordonnances et passer tout en revue. Il me redonne toutes les recommandations d’usage ! Il sait que j’ai une tendance naturelle à pousser le bouchon un peu loin.
  • Depuis quand prenez-vous ces traitements ? e prends des médicaments antidouleur depuis mes 25 ans, date de la pose de ma prothèse totale de hanches. J’en ai eu certainement enfant à chaque opération, mais pas dans ma vie courante.
  • Suivez-vous d’autres traitements non médicamenteux ? Je vois mon kinésithérapeute – ostéopathe 2 fois par semaine. Avec lui, je fais de la marche et des exercices divers. Quand j’ai des douleurs, il me masse et m’aide à me « décoincer ». Ça marche pour moi et je crois que cela m’a évité de rentrer dans le protocole des infiltrations. Dès que j’ai des douleurs, 1 à 2 séances suffisent à me soulager.
  • Faites- vous certains sports pour vous soulager ? J’étais une très bonne nageuse avec Handisport. Mais je ne peux plus en faire car avec mes problèmes aux cervicales et aux épaules, cela risque de déclencher des crises. Je pense plutôt à la balnéothérapie mais je n’ai pas encore essayé.

Merci Marie-Line

APF Ecoute Infos

 

Articles de cette rubrique

  1. Douleurs chroniques, Romain témoigne.
    Origine : 29 novembre 2016 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 29 novembre 2016

  2. Douleurs chroniques, Mimitey témoigne (53 ans)
    Origine : 26 septembre 2014 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 26 septembre 2014

  3. Douleurs chroniques, Catherine témoigne (34 ans)
    Origine : février 2012 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 16 avril 2012

  4. Douleurs chroniques, Brigitte témoigne
    Origine : 24 novembre 2010 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 26 novembre 2010

  5. Douleurs chroniques, Ségolène témoigne
    Origine : 17 juin 2009 | | En ligne : 17 juin 2009

  6. Douleurs chroniques, Miss témoigne
    Origine : mars 2009 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 15 avril 2009

  7. Douleurs chroniques, Hugues témoigne
    Origine : 25 novembre 2008 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 25 novembre 2008

  8. Douleurs chroniques, Eric témoigne
    Origine : juillet 2008 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 6 juillet 2008

  9. Douleurs chroniques, Véro témoigne
    Origine : septembre 2007 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 4 septembre 2007

  10. Douleurs chroniques, Mino témoigne
    Origine : septembre 2007 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 4 septembre 2007

  11. Douleurs chroniques, Fabienne témoigne
    Origine : septembre 2007 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 4 septembre 2007

  12. Douleurs chroniques, Marie-Line témoigne
    Origine : septembre 2007 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 4 septembre 2007

  13. Douleurs chroniques : Hélène témoigne.
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 17 mai 2017